Tout savoir sur l'assurance de prêt

Dans un crédit immobilier, l’assurance constitue un dispositif de protection important pour vous en même temps qu’elle offre une garantie pour le prêteur. C’est pourquoi dès le montage de votre dossier, la banque vous demande une assurance emprunteur pour garantir votre crédit et compléter l’analyse de solvabilité.

L’assurance crédit est-elle obligatoire ?

 Si la durée et/ou le montant prêté le justifient, le prêteur vous demande des garanties telles que le cautionnement mutuel ou l’hypothèque qui seront mises en œuvre si vous ne remboursez pas la somme empruntée.

Dans de nombreux cas, l’assurance emprunteur permet d’éviter la mise en jeu de ces garanties notamment lorsqu’un risque, tel que le décès, la maladie, l’accident, le chômage se réalise, vous empêchant de continuer à rembourser.

L’assurance emprunteur vous protège alors autant qu’elle protège l’établissement de crédit. C’est la raison pour laquelle la souscription d’une assurance décès-invalidité est presque toujours demandée, notamment pour obtenir un crédit immobilier. 

Auprès de qui souscrire une assurance crédit ?

Vous pouvez généralement la souscrire directement auprès de votre banque dans le cadre d’une “assurance groupe”.

Il s’agit d’une couverture d’assurance collective, négociée par la banque auprès d’un assureur , pour en faire bénéficier ses clients.

Le traitement de la demande est simplifié et, en cas de mise en jeu de l’assurance, la prise en charge sera facilitée.

Vous pouvez préférer proposer à votre banque un autre contrat auprès d’un assureur de votre choix .

A à vous alors de faire la démarche. Vous pouvez déposer un dossier chez différentes sociétés d’assurance pour comparer leurs offres.

Attention cependant, ce contrat (risques couverts, conditions de couverture, etc.) doit constituer une garantie au moins équivalente à l’assurance proposée par la banque.

La société qui vous accordera l’assurance désignera alors l’établissement prêteur bénéficiaire des capitaux garantis en lui adressant une “délégation d’assurance”.

Ce document est signé et accepté par l’établissement prêteur, l’assureur, et l’emprunteur qui s’engagent mutuellement à le respecter.

L’assureur s’engage à verser la somme due à l’établissement prêteur, en cas de décès par exemple, et à l’informer en cas de non-paiement des primes par l’emprunteur.

En cas de remboursement anticipé du prêt, ce contrat prend fin.

Aujourd’hui, les établissements de crédit acceptent déjà les délégations d’assurance.

une fiche standardisée d’information sera systématiquement remise, pour les nouveaux projets initiés à compter du 1er juillet 2009, à celui qui sollicite une assurance pour un crédit immobilier afin de lui permettre d’être mieux informé et donc de comparer plus facilement les offres d’assurance.

Quels types d’assurance crédit choisir ?

Informez-vous toujours très attentivement des possibilités d’assurance ainsi que des conditions des contrats associés à un prêt en lisant la notice d’information du contrat d’assurance.

Il y va de votre intérêt comme de celui de vos proches.

Informez-vous toujours très attentivement des possibilités d’assurance ainsi que des conditions des contrats associés à un prêt en lisant la notice d’information du contrat d’assurance.

L’Assurance décès est indispensable pour la sécurité de votre conjoint, des co-emprunteurs et de vos enfants. Il est, par principe, vivement recommandé de prendre la garantie la plus étendue possible en assurant totalement chaque emprunteur.

Ainsi, en cas de décès de l’un d’entre eux, le capital sera intégralement pris en charge par la société d’assurance.

Généralement, l’assurance peut couvrir non seulement le décès, mais aussi les cas d’invalidité extrêmement grave, appelée «perte totale et irréversible d’autonomie» (PTIA).

Dans l’un ou l’autre cas, elle rembourse alors au prêteur le capital restant dû.finitive ou partielle.L’étendue de la garantie et la notion d’invalidité /incapacité de travail  figurent dans votre contrat. Si vous avez un doute, faites-vous clairement préciser sa définition, car cette notion varie d’un contrat à l’autre et peut être différente de celle retenue par la Sécurité Sociale.

En outre, l’assurance peut exclure les arrêts de travail après un certain âge (60 ans par exemple). En général, l’assurance ne prend effetqu’au-delà d’une certaine durée d’arrêt de travail,90 jours par exemple. L’indemnisation ne débute, dans ce cas, qu’au 91ème jour. Il est cependant nécessaire, pour bénéfi cier d’une prise en charge à bonne date, que vous présentiez votre demande dès le début de l’arrêt de travail.

Lisez votre notice d’information et dialoguez avec votre intermédiaire en assurance qui est là pour vous conseiller.

L’Assurance perte d’emploi, si vous la souscrivez, a pour objet la prise en charge de tout ou partie des remboursements en cas de chômage.

Elle entre en jeu sous certaines conditions et peut cesser lorsque l’assuré a atteint un certain âge. Elle ne couvre pas les salariés en période d’essai ou en pré-retraite, ni les cas de démission volontaire, de chômage partiel, etc.

En général, les premiers mois de chômage ne donnent lieu à aucune indemnisation. La durée totale d’indemnisation est toujours limitée dans le temps, une limite (neuf mois, quinze mois,…) est généralement fi xée pour l’indemnisation d’une période de chômage ininterrompue. Si vous êtes encore sans emploi à l’issue de cette période, l’indemnisation cessera. Il vous faudra justifi er d’un emploi pendant plusieurs mois avant que la garantie puisse jouer pour une nouvelle période de chômage. Certaines assurances proposent un report des mensualités en fin de prêt…

C’est donc la notice d’information qui vous donnera tous les éléments clés de votre garantie.

L’Assurance invalidité / incapacité de travail prend en charge le remboursement des échéances ou une partie, dans les conditions prévues au contrat, lorsqu’à la suite d’une maladie ou d’un accident, vous vous trouvez en incapacité d’exercer votre activité professionnelle ou tout autre activité

N°1 en Assurance de prêt pour votre crédit immobilier. Avec Assure-credit, comparez
les assurances : April assurance de prêt, Cardif Liberté Emprunteur, Allianz, AFI Esca.

Nos partenaires en assurances de pret :
 
Accueil | Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Affiliation | Lexique | Questions/Réponses